You are here :   Welcome » Ebonizing
 
Slideshow
Luthiery work
 ↑  
Woodworking
Woodturning
 ↑  
Leather work
Softwares
Search
 
Close
Contact Me
Visits

   visitors

   visitors online

rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.labellenote.fr/data/en-articles.xml

Ebonizing

Ebonizing is, like the name says by itself, a mean to stain wood that gives, under certain conditions, a nice deep black color, similar to ebony.

Châtaigner ébonisé.

The piece here on the right is a  french knitting spool made of ebonized chesnut wood, inlaid with tin, like the legendary breton bombards of famous luthier Jean-Pierre Jacob.
 

The ebonization is obtained by chemical reaction between iron acetat and the natural tannins of the wood.

Iron acetat is simply obtained deeping some iron, more precisely steel containing iron in acetic acid, that is to say ... vinegar.

For this to work correctly, it is imperative to use tannic woods. Tannins are chemical substances naturally produced in particular by trees, in variable proportions, depending on the species.

The greatest concentrations of tannins are found in the bark of oak and chesnut trees. It is thus with these species that we will get the best results.

We can however help the process for the poorly tannic woods, soaking them first with some strong black tea, or even better, with a  "tea" made of oak or chestnut tree bark, reduced into powder and brewed into hot water for some time.

Here under, are some results on different wood species found in my shop.

Some of the results are rather light, but one can repeat as many times as necessary the process with tea+iron acetat, each time darkenning more and more.

Preparation

Préparation d'Acetate de Fer Les échantillons
  The iron acetat: simply a steel wool pad dipped into a jar filled with white vinegar. You leave it for 2 or htree days to brew.

The wood samples :

  • Red exotic wood
  • Holly
  • Chestnut tree
  • Ash
  • Spruce
  • Beech
  • Maple

Application

Application Thé

One half of each sample is soaked with a layer of blak tea,

very strong.

Results

Résultat Results, after three layers of iron acetat.
Châtaigner
  • Top : true ebony
  • Bottom : Chestnut tree  (original color on the side)

For that wood, tea is of no help, there is enough natural tannins.

Ebonizing result is darker than genuine ebony, with a lightly purple aspect.

A waxed, or even better oiled finish will give it back deepness and removes the purple aspect.

Bois rouge
  • Top : true ebony
  • Bottom : Red exotic wood, like Sipo.

Tea has a very moderate effect on this naturally tannic wood..

Correct result. One should persevere in iron acetat.

Frêne
  • Top : true ebony
  • Bottom : Ash

We can see on the right part the effect of tea application. Ash is nevertheless supposed to be a tannic wood, but this plank seems to have few tannins, which prooves again that wood properties can be very variable, even inside a same species. Tea is essential.

Medium results.One should persevere in tea + iron acetat.

Houx
  • Top : true ebony
  • Bottom : Holly

We can see in the top part the effect of the tea application. Tea is essential.

Medium result . One should persevere in tea + iron acetat.

Hetre
  • Top : true ebony
  • Bottom : Beech (end grain)

Poor results, but no tea application in this case.

 One should persevere in tea + iron acetat.

Erable
  • Top : true ebony
  • Bottom : Maple

We can see on the right part the effect of the tea application, tea is thus essential.

Poor result . One should persevere in tea + iron acetat.

Epicea
  • Top : true ebony
  • Bottom : Spruce

We can see on the right part the effect of the tea application, tea is thus essential. Spruce is one of the less taninic woods.

Poor result . One should persevere in tea + iron acetat.




Unless explicitly specified, all works presented on this page are released under a
Creative Commons BY-NC-SA International License.
Licence Creative Commons
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License




Creation date : 28/01/2013 : 23:31
Last update : 11/02/2013 : 19:32
Category : - Finishing recipes
Page read 12549 times


Reactions to this article

Reaction #4 

by patabois 28/04/2015 : 13:33
Bonjour

Perso pour les bois moins tanniques, je leurs passe une liqueur d'alun pour une meilleure accroche.
Je vais essayer avec du thé
ce n'est que ma recette
un essai sur du platane
pat


Reaction #3 

by patabois 06/02/2015 : 16:25

Bonjour

Suite à ta présentation sur Couleur Bois

Pour les bois à faible tanin, je passe par un mordançage à l'alun et aprés comme toi la "soupe de clou"

A+
pat

_____________________________________

Merci pour le conseil, j'essaierai ça une prochaine fois, même pour les teintes autres que l'ébonisation à l'acétate de fer, le mardançage peut être utile, je pense en particulier au frêne que j'ai souvent du mal à faire accrocher aux teintes !

Merci du conseil !

Christophe


Reaction #2 

by Panthera 17/11/2014 : 22:40

Bonjour,

J'ai réalisé une sculpture que je termine avec votre procédé.

Concernant la protection de la couleur, j'ai réalisé quelques tests sur une chute : vernis, huile.

La finition à l'huile donne effectivement un noir plus intense.

Savez-vous si la finition huilée garde son éclat dans le temps ?

cordialement

___________________________________

Bonjour,

Merci pour ce retour.

Oui, je ne suis pas surpris, en particulier sur certains bois, l'huile a déjà tendance à foncer. (Le cocobolo par exemple, une fois huilé devient très sombre). L'huile a l'avantage d'être pénétrante et donc elle doit apporter beaucoup plus de profond à la teinte.

Si vous avez utilisé une huile "siccative", c'est à dire une huile qui sèche en durcissant (polymérisation), on peut normalement multiplier les couches jusqu'à obtenir un couche brillante, plus satinée cependant qu'un véritable vernis.

C'est en fait le principe des vernis "gras", à base d'huile, qui sont très durables, puisqu'on les trouve sur des violons centenaires (école allemande, contrairement à l'école italienne qui utilise des vernis à l'alcool).

Cordialement,

Christophe


Reaction #1 

by patricio 03/11/2014 : 16:49

bonjour a quelle profondeur fonctionne cette technique  es ce realisable sur une touche d'instruments de musique 

merci 
_________________________________
Bonjour,
Je crains que pour une touche, soit plusieurs mm d'épaisseur, et qui plus est de bois dur, l'ébonisation ne soit pas la bonne technique. C'était un peu l'espoir que j'avais également, et même plus modestement pour du placage de l'ordre du millimètre...
Mais les essais que j'ai pu faire montrent une pénétration assez faible.
Je n'ai toutefois pas essayé par trempage, la pénétration pourrait peut-être s'améliorer ainsi.
En réalité, je crois que la seule méthode viable pour teinter réellement à coeur est la technique de bain avec dépression, c'est à dire que l'on place la pièce de bois dans un tube rempli en partie de teinte, et dans lequel on fait le vide.
On trouve sur le Web des montages à base de compresseur de frigo par exemple pour réaliser ce dispositif, c'est utilisé notamment par les fabricants de coutellerie.
Je n'ai jamais tenté cette méthode personnellement.
A bientôt,
Christophe

Newsletter
To receive news about this website, consider subscribing to our Newsletter.
Captcha reload
copy the code :
Contact Me
Visits

   visitors

   visitors online