Vous êtes ici :   Accueil » Table ovale en merisier
 
Photorama
Lutherie
 ↑  
Travail du bois
Tournage sur bois
 ↑  
Travail du cuir
Travail du métal
Logiciels
Recherche
 
Fermer
Me Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.labellenote.fr/data/fr-articles.xml

Une table en merisier qui revient de loin

Cette table en merisier est un meuble de famille relativement ancien qui a son origine en Loire Atlantique, en pays de Châteaubriant.

 Elle avait à l'origine des roulettes sous les pieds, que je n'ai pas conservées et elle était restée à l'abandon de nombreuses années dans une grange, exposée à l'humidité sur la terre battue.

L'un des pieds avait particulièrement souffert et aurait été difficile à réparer, j'ai préféré effectuer une greffe, en remplaçant le bas du pied par une partie refaite avec un bois similaire. En effet, j'ai récupéré, de la maison de ma grand mère, en plus de cette table, quelques pièces d'un lit de coin qui tombait en ruine, et qui étaient faites exactement du même merisier, sans doute de la même époque.

La photo ci-dessus montre, entouré en rouge, le pied refait. Je n'ai malheureusement pas conservé tous les détails de la restauration.

La restauration d'une telle table ne comporte pas beaucoup de difficultés, elle nécessite surtout beaucoup d'huile de coude pour le décapage. Le dessus était fendu, deux panneaux s'étant séparés en raison d'une traverse qui était clouée. J'ai donc du déclouer cette traverse pour pouvoir resserrer les panneaux.

Voici une image du dessous, montrant la nouvelle fixation du plateau sur la ceinture:

dessous de la table, avec ses taquets.

Le principe d'une fixation par taquets, au contraire des clous, est de permettre aux panneaux de pouvoir glisser relativement à la ceinture de la table, sans contrainte, en cas de changement de conditions d'humidité. Ainsi, on évite les fentes qui sont inévitables lorsque le bois est contraint transversalement.

La réfaction du pied est un travail de tournage entre pointes classiques, en revanche, son montage sur la partie conservée du pied original nécessite le creusage d'une mortaise sur ce dernier, et donc son montage sur le tour. Le centrage convenable du pied abimé sur le tour présente une réelle difficulté, car on ne dispose pas du centre sur la partie haute, de section carrée.

Le diaporama suivant explique comment je m'y suis pris.

Voir le diaporama expliquant comment centrer sur le tour un pied de table dont on ne connaît pas à priori l'axe central.




Unless explicitly specified, all works presented on this page are released under a
Creative Commons BY-NC-SA International License.
Licence Creative Commons
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License




Date de création : 25/07/2010 : 19:46
Dernière modification : 25/05/2014 : 23:06
Catégorie : Travail du bois - Restauration de meubles anciens
Page lue 20596 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
Me Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne