Vous êtes ici :   Accueil » Cajòn
 
Lutherie
 ↑  
Travail du bois
Tournage sur bois
 ↑  
Travail du cuir
Travail du métal
Logiciels
Recherche
 
Fermer
Me Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.labellenote.fr/data/fr-articles.xml

Un Cajòn

J'ai réalisé, pour mon fils, percussionniste en herbe, ce Cajòn :

Le cajón est une percussion originaire d'Amérique du Sud (Pérou). C'était, dit-on, l'instrument des esclaves originaires d'Afrique travaillant dans les plantations de fruits en Amérique du Sud. Il était constitué à l'origine avec des caisses utilisées pour le ramassage des fruits.

Le cajón a depuis bien évolué et il est désormais doté notamment d'un timbre identique à celui d'une caisse claire.

Bien que rustique en apparence, le cajòn est un instrument étonnement riche en timbre et possédant une palette sonore très étendue, assez proche au final de la batterie, allant des basses profondes à l'aigu.

On joue assis sur le dessus du cajòn. La zone de frappe se nomme la "tapa", et selon l'endroit où l'on frappe, on fait varier la hauteur du son. Elle est constituée d'une feuille de bois croisé d'un peu moins de 3mm d'épaisseur.

On peut également jouer en utilisant le talon du pied pour appuyer sur la tapa, afin de la tendre et de la rendre plus aiguë.

Je me suis inspiré de plusieurs plans trouvés ici et là, mais j'ai dessiné mon propre plan, avec quelques adaptations par rapport au cajòn habituel.

  • L'évent, qui est d'habitude circulaire, est ici de forme un peu plus originale. Cependant, la surface des pieds fait exactement la même surface que l'évent traditionnel de 12cm de diamètre (113.1 cm²). (Voir cet article sur la façon de mesurer une surface de forme quelconque)
  • J'ai imaginé un système original pour activer/désactiver le timbre, à l'aide d'un bouton rotatif.

Le plan détaillé au format dxf ou pdf est accessible à la section téléchargements.

Voici quelques détails :

Vue côté évents.
La finition est réalisée ainsi : teinte châtaigner (sauf tapa), fondur Nordin SEV en plusieurs couches, cire Carbamex blonde, polish au disque de flanelle et à la cire de Carnauba.

Vue côté bonton de débrayage du timbre. Les côtés sont réalisés en CP Okoumé de 12mm. La tapa est en CP de 3mm. (3.6 ramené à 2.8, à l'aide de la calibreuse)
Le bouton de manoeuvre, en frêne tourné. La décoration est réalisée avec un outil rotatif de ma fabrication, inspiré du "decorating elf". La structure est en bois exotique rouge dont je ne connais pas le nom. Elle est feuillurée sur le pourtour pour cacher partout la tranche du contre plaqué. Le mécanisme de débrayage et réglage fin du timbre. Voir la plan pour comprendre son fonctionnement. La corde est fixée sur une cheville d'accordage qui permet de régler la force avec laquelle le timbre appuie sur la tapa.

Position "on". Le timbre de caisse claire (coupé en deux et fixé sur l'axe rotatif) est appliqué contre la tapa.
Dans ce cas, le cajòn sonne comme une caisse claire.

Position "off", le caoutchouc de rappel ramène le timbre vers l'intérieur. Dans ce cas, le cajòn sonne comme un bongo. Le bouton en frêne, avant finission. A côté l'excentrique qui actionne la corde. On voit en bas la cheville en bois qui vient s'arrêter contre une butée fixée sur le bâti.




Unless explicitly specified, all works presented on this page are released under a
Creative Commons BY-NC-SA International License.
Licence Creative Commons
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License




Date de création : 20/09/2013 : 20:53
Dernière modification : 24/09/2013 : 08:19
Catégorie : - Percussions
Page lue 11642 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
Me Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne