Vous êtes ici :   Accueil » Outils de gravure
 
Photorama
Lutherie
 ↑  
Travail du bois
Tournage sur bois
 ↑  
Travail du cuir
Travail du métal
Logiciels
Recherche
 
Fermer
Me Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.labellenote.fr/data/fr-articles.xml

Les outils pour la gravure sur métal - Ciselure

Dans cet article, je vous propose un petit tour d'horizon des principaux outils utilisés pour la gravure sur métal.

Je précise que je ne suis pas un expert dans cet art, mais c'est cependant une discipline qui m'attire et que je souhaite approfondir. Pour ce faire, il fallait commencer par fabriquer les outils.

J'ai été très inspiré par le site Gravures et Couteaux de Jean Santos, et tous les outils que je présente ici ont été réalisés en suivant les conseils qu'on peut y lire. J'en profite pour le remercier de partager son art et son savoir faire.

Le boulet de graveur

Le boulet est un étau monté sur rotule qui permet au ciseleur de maintenir sa pièce et de l'orienter sous l'angle qui lui est le plus confortable.

Le plateau supérieur qui porte l'étau proprement dit tourne librement, mais peut aussi être bloqué en rotation.

Le boulet, qui tient son nom du boulet de canon dont il était fait jadis, est très lourd de façon à être bien stable.

La fabrication de ce boulet est décrite en détail dans cet article.

FB    

Les échopes

Les échopes sont de petits ciseaux de paume utilisés pour lever un copeau dans le métal. Leur lame est fabriquée en acier HSS, le pommeau est en merisier.

Les affûtages sont différents suivant les outils en fonction de la forme de la trace que l'on souhaite laisser sur le métal. Voir le site Gravures et Couteaux au sujet de l'affûtage des lames.

Cet outil, d'apparence simple, est en fait celui qui nécessite le plus d'expérience et de dextérité.

        

 

Le marteau

Le marteau de ciseleur est très spécifique. Il est destiné à être utilisé dans la technique du burin. Le ciseleur frappe de petits coups fréquents, chaque coup délivrant une énergie modérée sur le burin.

L'outil doit être confortable et bien équilibré. Il reste assez léger (88g). Le manche est en frêne, la tête en acier XC35.

Le travail au marteau et au burin est plus facile que le travail à l'échope, le risque de rayer son travail par accident est moindre.

           

Les burins

Les burins sont les ciseaux utilisés avec le marteau ci-dessus. J'en ai fait de deux sortes, soit avec une lame en acier HSS (une lame de scie sauteuse refaçonnée), soit avec une lame en carbure de tungstène (une queue de fraise carbure cassée et refaçonnée à la meule diamantée).

Lame HSS

      

 

Lame carbure

      

Voilà, j'espère pouvoir présenter bientôt des travaux réalisés avec ces outils.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ici, ou sur Facebook, ou encore sur HomemadeTools.

Christophe

Mots-clés associés



Unless explicitly specified, all works presented on this page are released under a
Creative Commons BY-NC-SA International License.
Licence Creative Commons
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License




Date de création : 17/03/2015 : 10:54
Catégorie : - Travail du métal
Page lue 4544 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
Me Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne