En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Reconstruction d'un lit de coin
 

Photorama

Lutherie

 ↑  

Travail du bois

Tournage sur bois

 ↑  

Travail du métal

Logiciels

Recherche
 
Fermer

Me Contacter

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Retrouvez La Belle Note sur Facebook

Reconstruction d'un lit de coin

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.labellenote.fr/data/fr-articles.xml

Reconstruction d'un ancien lit

      

Voici un projet qui dépasse la simple resauration d'un meuble ancien.

Je disposais d'un bois de lit, héritage familial, en très mauvais état et très incomplet, que j'avais à vrai dire conservé uniquement pour le joli bois de merisier qui le constituait, et non dans l'idée de le restaurer.

Il s'agit d'un meuble des années 1900, du style régional de la Haute Bretagne, région de Châteaubriand, en très beau merisier.

Le modèle est assez classique, et on trouve beaucoup d'exemplaires fabriqués sur ce plan.

A cette époque, les maisons paysannes étaient petites et on cherchait à gagner de la place dans l'unique pièce où logeait souvent une famille nombreuse. C'est pourquoi le lit était poussé le long d'un mur, voir dans un coin.

De ce fait, le lit n'était pas symétrique. Le côté mur était beaucoup plus sommaire que le côté pièce (le parement) qui était lui décoré de moulures et volutes. Les pieds de ce lit possédaient des roulettes, non articulées, orientées transversalement. Ceci permettait de tirer le lit pour passer de l'autre côté et de pouvoir ainsi facilement faire son lit.

Le lit avait également une taille très resserrée, les dimensions du couchage de ce lit étaient de 110 cm x 175 cm, et contrairement à ce qu'on peut penser, c'était un lit pour 2 personnes !

On explique souvent en Basse Bretagne que la petite dimension des lits clos se justifiait par une ancienne croyance disant que la position allongée était celle des morts, et que comme on était bien vivant, on tenait à dormir avec les genoux  pliés. Je crois personnellement que la véritable raison était plutôt la recherche de gain de place ...

Il se trouve nous avons eu le besoin à la maison d'un nouveau lit pour mon fils et après bien des hésitations, je me suis déterminé à restaurer et transformer ce respectable ancêtre afin qu'il puisse reprendre du service, peut-être pour une nouvelle centaine d'année, qui sait.

Etat des lieux

Les seules parties conservées de ce lit étaient la tête et le pied (identiques) et le longeron  côté parement.

Les images du lit avant restauration.

Préparation

Traitement, décirage, démontage...

Réparations

Les étapes de réparation sur les pièces anciennes abimées.

Reconstruction

La reconstruction des pièces manquantes.

Montage

Assemblage et remontage du lit.

Finitions

Teinte, cirage et patinage.

Le lit terminé

Et voici le lit terminé. Après des heures de patine, le jeu en vaut la chandelle, les paneaux brillent comme des miroires ! Et son nouveau propriétaire est ravi !

FB

Jean-Louis et Marie Bodier, mes arrières grands parents,
les premiers propriétaires de ce lit.

N'hésitez pas à me poser des questions en cas de besoin et à commenter cet article.

Christophe

Mots-clés associés



Unless explicitly specified, all works presented on this page are released under a
Creative Commons BY-NC-SA International License.
Licence Creative Commons
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License




Date de création : 09/03/2016 : 08:33
Catégorie : Travail du bois - Restauration de meubles anciens
Page lue 4058 fois

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Me Contacter

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne